Sur les pas du père Jaouen

Il y a des personnes qui marquent l’histoire, des sacrés personnages plein de caractère. Souvent peu connu mais avons nous besoin réellement d’être connu pour faire de grandes choses.

Il y a des personnes qui prendront le temps d’écouter les autres, de les aider, de leur apporter un nouveau départ. Eh bien c’est de cet homme que nous allons parler aujourd’hui le père Jaouen.

J’ai pu rencontrer lors de mon séjour à L’Aber Wrac’h rencontrer le neveu du père Jaouen un homme simple tout comme lui et avec du caractère. Il a repris avec sa femme le flambeau de cette association qui à le mérite d’exister.

Allez on remonte au début pour tout comprendre 🙂

Né en 1920 et issu d’une famille très nombreuse, ce finistérien entre au séminaire des jésuites à l’âge de 19 ans et en 1951 il reçoit le sacerdoce. Il commence alors sa carrière dans les prisons en tant qu’aumônier toujours à l’écoute des hommes, puis il se rend compte qu’une fois dehors personne ne va les aider à continuer à rester dans le bon chemin alors il décide de créer le foyer des épinettes. Un petit appartement en plein Paris avec tout ce qu’il faut pour les aider une chambre, des sanitaires, une adresse, un téléphone bref tout ce qu’il te fait pour te  ressaisir et commencer une nouvelle vie. Il s’occupait des mecs qui sortait de prison mais aussi des jeunes mineurs.

Puis un jour il se dit pourquoi eux non plus n’aurait pas le droit à des vacances, alors il a décidé de les emmener eux aussi en vacances dans le Finistère. Il décide donc de se rendre à Landéda et de partir pour un projet qui aurait pu être vue comme un projet complètement fou partir en mer sur un voilier avec ces jeunes. Leur réapprendre différemment à avoir de la rigueur, à respecter des règles avec un équipage. Ils partaient sur une durée de 6 mois de retour à terre ils n’avaient apporté que conseil et bonne volonté. Dire qu’il y a du succès est une phrase qui ne peut pas être utilisée car chacun voit son succès dans ses envies, sa motivation, ses projets. Le succès c’est juste le fait que ces jeunes cherchent à s’en sortir et ne retombe pas dans la délinquance.

Puis dans les années 70, le gouvernement se rend compte que ces stages fonctionnent vraiment bien et il lui demande de prendre en plus les toxicomanes. Il essaye sur 3 croisières et se rend compte que c’est trop compliqué à gérer. Puis il pense toujours à vouloir aider ces jeunes mais il se rend bien compte que tous ensembles c’est trop compliqué, alors il se dit que de nombreuses personnes dites « normales » aimeraient également vivre ceci alors il mélange tout ce petit monde et il obtient un mélange superbe.

Mais il n’y a pas que les croisières en voile, il y a aussi des formations en lien avec la construction maritime, la rénovation de vieux voiliers donnés par des particuliers. Pouvoir leur offrir une formation c’est leur offrir une nouvelle chance dans la vie. Car notre vie n’est faite que de chapitres alors nous pouvons changer celui à chaque étape que nous décidons de commencer. Mais attention pour pouvoir accéder à cette formation une lettre de motivation est demandée, ne rentre pas qui veut… La motivation étant le plus grand point pour accéder à celle-ci.

J’ai donc visitée le chantier de rénovation et mon regard sur cette association c’est encore plus ouvert. Je fais partie moi même d’un groupe d’utopiste qui a pour valeur principale d’aider son prochain et la je découvre un univers juste top. Beaucoup d’émotions! Alors savoir donner la main à son prochain qu’il soit noir, blanc, jaune, marron, musulman, catholique, juif, toxico, délinquant ou autres et le plus beau geste que nous pouvons faire.

Nous découvrons le bel espoir qui est actuellement en projet de rénovation, son neveu nous explique donc qu’il pourrait facilement passé par des pros pour aller beaucoup plus vite mais que tout cela n’apporterais rien. Ils mettent certainement plus de temps à rénover les  navires mais il offre aussi la possibilité à des personnes un peu perdues, mais aussi à des personnes voulant effectuer des stages, valider des formations afin d’apprendre à travailler en collectivité, de donner en main des clés pas toujours celle que l’on pense.

Nous entrons dans le bâtiment pour visiter les lieux et découvrir ce chantier de rénovation, un endroit propre ou chaque chose à sa place car dans la vie c’est ainsi si tu tiens ton poste de travail propre avec chaque chose rangée à sa place, ta vie deviendra pareille rangée enfin un petit peu 🙂

Puis nous accédons à l’étage et nous découvrons l’atelier de voile, leur coin pour se poser, les créations qui peuvent naître de leur tête.

La visite ne s’arrête pas là mais je t’invite toi aussi à venir découvrir ce chantier et toi aussi prendre conscience de cette association « Les amis de jeudi dimanche », à découvrir des lieux que tu ne connais pas, à ouvrir ton esprit sur cette action, à découvrir l’île offerte par Pierre Bergé « l’ile Stagadon ».

Juste quelques secondes pour penser à l’action et l’association qui l’a créé, merci à toi ou que tu sois.

Tu souhaites toi aussi en savoir plus sur ce chantier, faire un don de matériel ou/et financier, participer à une croisière ou autres voila leur site internet http://www.belespoir.com/

Tu peux aussi comme moi commander leur livre https://livre.fnac.com/a3408285/Chantal-Loiselet-Demerdez-vous-pour-etre-heureux-le-bel-espoir-du-pere-Jaouen?omnsearchpos=1

Et merci à tout commence en Finistère de nous avoir fait découvert cet homme <3

 

Une blogueuse dans le Finistère

13 commentaires Ajoutez le votre

  1. PAGEOT Florence dit :

    Merci pour ton article. Je ne connaissais pas du tout. Très belle initiative de solidarité et humaine. J’adore ce genre d’association. On a besoin d’un peu d’humanité dans ce monde égoïste.

  2. Natieak dit :

    J’admire ces personnes qui donnent tant, qui ont choisi si jeune de penser aux autres. C’est tellement rare de nos jours et pourtant, si chaque personne faisait preuve de bienveillance, le monde serait tellement plus beau.

  3. Un grand homme qui fait avancer et qui pense aux autres… J’ai adoré ton article son histoire je vais le partager sur mes réseaux merci pour ce joli partage

  4. Etant Finistérienne j’étais tout de même passée à côté, merci pour ton article et tes jolies photos <3

  5. Quel joli article et quel bel hommage, j’ai adoré ton article ! <3

  6. Aurélie Moreau dit :

    Quel bel article! Merci!!!!

  7. Anaïs Manzato dit :

    Quelle belle initiative et c’est beau que le neveu est repris le flambeau! Bel article qui lui rend hommage, j’ai aimé le lire et ça redonne foi e l’humanité! Merci

  8. Un homme au grand cœur !
    ces voyages devaient être top ! Rempli de jolies expériences et de partage 🙂

  9. Julie dit :

    C’est une histoire vraiment poignante et émouvante!

  10. Mimelia dit :

    Belle découverte, je ne connaissais pas 🙂 J’adore ce genre de personnalités, ces parcours pour aider les autres, etc. C’est inspirant 🙂

  11. Merci pour la découverte et la part d’histoire dans ton article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *